Géographie politique, militaire, urbaine, culturelle et sociale
 
Sommaire
Page d'accueil
Formation, travaux et publications
Mitrovica (Kosovo)
Sarajevo (Bosnie-Herzégovine)
Beyrouth (Liban)
Abidjan (Côte-d'Ivoire)
Les autres villes en guerre
Penser la ville en guerre : Villes à la limite
Séquences pédagogiques collège/lycée
La ville en guerre en licence
Géographie militaire de la ville en guerre en ex-Yougoslavie
La Bande dessinée pour comprendre la guerre
Guerre et littérature
Galeries de photos
Ressources
Cartothèque
Mon agenda (colloques)
Géographie en mouvement
Géo-infos
Sondages
LIENS
Compteur
Newletters
 

Galeries de photos




Félix Houphouët-Boigny

Né le 18 octobre 1905 à Yamoussoukro, au centre de la Côte d\'Ivoire, dans une famille aisée de chefs coutumiers, il est à cinq ans roi de la tribu des Akoués. Confronté à la réalité des sacrifices humains, il se convertit au catholicisme à l\'âge de 11 ans. Des études à l\'école primaire de Bingerville, puis à l\'Ecole normale et à l\'Ecole de médecine de Dakar le conduisent à une carrière de médecin. Il prend dès 1932 la défense des planteurs de cacao, soumis au travail forcé, et en 1944 fonde le Syndicat agricole africain. \r
La Côte d\'Ivoire obtenant, comme les autres colonies, sa représentation à l\'Assemblée constituante française en 1945, Félix Houphouët-Boigny en est élu député et le restera jusqu\'en 1959. Il fait adopter la suppression du travail forcé dans les colonies d\'Afrique, fonde en 1946 le Parti démocratique de Côte d\'Ivoire (PDCI), qui est la section ivoirienne du Rassemblement démocratique africain (RDA), qu\'il présidera. Il est ministre du gouvernement français à cinq reprises entre février 1956 et juillet 1959. La présidence du Grand Conseil de l\'Afrique occidentale française (AOF) qu\'il prend en 1957 lui offre une tribune idéale pour déclarer sa volonté de voir la Côte d\'Ivoire indépendante. Premier ministre de son pays en 1959, il le mène à l\'indépendance le 7 août 1960 puis est élu à sa présidence le 27 novembre suivant. \r
Constamment réélu de 1965 à 1990, Félix Houphouët-Boigny parvient à maintenir la stabilité d\'une nation formée d\'une soixantaine d\'ethnies. Il profite d\'une forte croissance économique soutenue par les cours du café et du cacao pour lancer des plans de développement et d\'industrialisation qui feront le \"miracle ivoirien\". \r
Celui que ses compatriotes surnommaient le \"Vieux\" laissera à sa mort le 7 décembre 1993 un pays orphelin qui cherche ses marques.\r
\r
Source : La Documentation française, dossier \"La crise en Côte d\'Ivoire\"

<-En arrière

 1  2  3  4 Continuer -> 




<= Retourner vers la catégorie
Aujourd'hui sont venus 11 visiteurs (41 hits) sur "Géographie de la ville en guerre"
Les textes ici proposés sont protégés par les règles contre le plagiat. Merci de citer avec précision l'auteur dans vos travaux de recherche et de ne pas vous approprier ces documents. TRATNJEK Bénédicte
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement